Le yéti refait parler de lui en Sibérie

[Cryptozoologie - Hominidés] Le yéti refait parler de lui en Sibérie (octobre 2016)

 

Le yéti fait à nouveau parler de lui en Sibérie...

Lundi 17 octobre 2016

Après une « observation » par un fonctionnaire local, des chasseurs révèlent des « empreintes » qui appartiendraient à un ours ou à une autre créature connue.

Yeti en siberie octobre 2016 crypto investigations

Image : VN.Ru

Cela fait près de 14 mois qu'aucune preuve de la présence de yétis en Sibérie a été signalée, c'est un temps anormalement long intervalle avec aucune observation de la créature mythique ou ses empreintes.

Cependant, de nouvelles d'empreintes ont été découvertes près du village d'Eryomino, à proximité de la rivière Chyoka, dans le district de Kyshtovsky, région de Novossibirsk. On considère ce lieu comme se trouvant un peu en dehors des sentiers battus où l'on pourrait rencontrer l'homme sauvage.

Alexei Kovalenko, un chasseur et un pêcheur, a présenté ces photos récentes d'empreintes mystérieuses, ce qui a incité le chef du conseil du village de Kulyaba dans le même district - Alexander Shadrin à divulguer que le 17 septembre, il s'est retrouvé face à un yeti qui terrorisait les vaches pendant la nuit.

Yeti en siberie octobre 2016 crypto investigations 2

Image : VN.Ru

Au sujet des dernières empreintes, Kovalenko a déclaré : « J'étais en train de pêcher, et je venais à manquer de vers de terre. J'ai longé la rivière pour creuser un peu, et j'ai vu une empreinte. J'ai d'abord pensé qu'elle venait d'un humain. J'ai regardé de plus près et ai réalisé que cela ne ressemblait pas à celle d'un humain.

« Elle ne ressemblait pas non plus à l'empreinte d'un ours. Je suis un chasseur, et je sais à quoi ressemble la trace d'un ours. Il y a une forme différente et des griffes ... Et celle-ci n'a pas de griffes. Et à en juger par les traces, il marchait étrangement  - les orteils à l'intérieur, et un pas ample. Les traces étaient fortement enfoncées dans le sol, de toute évidence en raison du poids de la créature. Les traces allaient dans l'eau. Il est évident que la créature est venue de Bespyatovka [village abandonné], traverser la rivière Chyoka et a continué vers la crique de l'autre côté » .

La sentier conduisait à une zone de sable à proximité. «L'empreinte était apparente tant que le sable était humide ... La largeur de pas était grande, ce qui signifie que la créature était grande. Je me suis précipité vers ma femme, elle a pris un appareil et nous avons fait des photos.

Yeti en siberie octobre 2016 crypto investigations 3

Image : VN.Ru

L'agitation a conduit un autre pêcheur, Alexander Goloburdo, du village de Kyshtovka, à traverser la rivière pour examiner les éléments de preuve. Il a amené avec lui son ami Vladimir Sychyov.

Il a dit : " Nous avons traversé la rivière dans notre bateau et il nous a montré les étranges traces - larges, et sans griffes. Je suis un chasseur chevronné, donc je sais que les traces d'ours sont différentes. Et elles ne sont pas humaines. L'orteil est enfoncé, et la trace du talon est à peine visible. Apparemment, il marche discrètement, presque silencieusement."

Ces empreintes ont amené M. Shadrin à dévoiler ses observations antérieures d'un yéti dans la même région, mais à quelques 58 kilomètres d'où a été observée l'empreinte.

Yeti en siberie octobre 2016 crypto investigations 4

Yeti en siberie octobre 2016 crypto investigations 5

Il raconte : " Je n'aurai jamais cru cela si je ne l'avais pas vu de mes propres yeux. Après le travail, il était déjà 22 heures. Je roulais à moto dans mon district. J'ai soudain vu les vaches courir vers moi. elles auraient dû être en train de dormir. Après que les vaches se soient enfuies, j'ai vu des yeux rougeoyants dans l'obscurité. Au début, j'ai pensé qu'il s'agissait d'un veau qui avait pris du retard. Et quand j'ai été à environ 15 mètres de cette créature et que je l'ai éclairé avec mon phare, je me suis rendu compte de ce que c'était vraiment - et j'ai tourné mes talons. Sa hauteur était d'environ 2,5 mètres, entièrement poilue - des poils gris argentés ... J'étais très effrayé... "

M. Shadrin n'a pas répondu au téléphone lorsque le Siberian Times a appelé pour avoir plus d'informations sur son observation, et d'autres détails sur les traces de son district. Les médias locaux n'ont pas précisé quand il a vu le yéti présumé.

La plupart des observations en Sibérie supposées de yeti, ou de découvertes d'empreintes ou de poils, se trouvent dans la région limitrophe de Kemerovo. Les dernières traces ont été aperçues dans cette zone en septembre 2015. Il est prévu de développer des " visites de chasse au yéti " à cette endroit.

Philippe Mind (traduction)

Sources : Siberian Times

Sujets du forum

Le yéti est de retour en Sibérie (octobre 2016)

Le yéti existerait bel et bien et serait en partie humain

Voir aussi

Les chercheurs ne retrouvent aucune trace génétique du yéti (juillet 2014) 

L'ancêtre du bigfoot serait un lémurien géant selon M. Ketchum

Les scientifiques ont confirmé l'authenticité de la fourrure de yéti de Kouzbass

La fourrure de Kouzbass : Un canular de plus ? 

Une équipe aurait trouvé des preuves irréfutables de l'existence du yéti

Des vue de yétis enregistrées en septembre 2012 en Sibérie

Création d'un institut d'étude du yéti en Russie

Yéti : Des tests ADN sont prévus prochainement

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site

Share

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site