La famille hominidé s'agrandit en Chine

La famille humaine s'agrandit encore si on en croit les récentes découvertes faites en Chine ...

Mercredi 14 mars 2012

Localisation


Maludong

Les faits

Nous apprenons cette semaine un nouvelle des plus intéressantes tant au niveau paléoanthropolgique que cryptozoologique un nouveau venus dans la famille des hominidés. Ce ne sont que des fossiles mais ceci pourrait peut-être signifier plus (Explications dans la partie "Mon avis").

L'équipe de paléantropologue est composée de l'université australienne de Nouvelle-Galles du Sud et de l'Institut d'archéologie du Yunnan (Chine).

Commençons par décrire cette découverte :

En 1989, dans la grotte dans la grotte de Maludong (Terme chinois signifiant cerf rouge) dans la province du Yunnan au sud de la Chine l'on découvre des fossiles comprenant entre autres des crânes et des dents.

Cryptozoologie, cryptozoology, paléoanthropologie, mars 2012, hominidés inconnus, yéren, yeh ren, Denisova, orang pendek, batutut, ebu gogo, nitaewo, Darren Curnoe, peuple du cerf rouge, red deer cave, Chine, Maludong, Yunnan, fossile, homo sapiens 

CREDIT: Darren Curnoe (http://www.livescience.com/19039-human-species-china-cave.html)

Ces fossiles possédent des caractèristiques ayant des caractèristiques à la fois archaïques et modernes.

Ce n'est qu'en 2008 que les restes seront analysés et commenceront à dévoiler certains de leurs secrets.

Je laisse la parole à Darren Curnoe qui se souvient de ses déclarations faites à l'époque pour LiveScience :

"En 2009, lorsque je travaillais en Chine avec le co-auteur le Professeur Ji Xueping, il m'a montré le bloc de roche qui contenait le crâne. Après avoir ramassé ma propre mâchoire au sol, nous avons décidé de faire de ces restes une priorité dans nos recherches"

Que savons nous aujourd'hui de ces fossiles ?

Le peuple à qui appartient ces ossements que l'on a baptisé "peuple du cerf rouge" aurait vécu pendant une période située entre 14 500 et 11 500 ans avant J.C si on se fie aux datations.

Cette estimation nous apprend une chose importante : Cette espèce est la plus qui ne soit pas homo sapiens découverte sur ce qu'on qualifie de continent asiatique (Terme discutable mais cela permet tout de même de réduire l'étendue de la zone eurasiatique).

Cryptozoologie, cryptozoology, paléoanthropologie, mars 2012, hominidés inconnus, yéren, yeh ren, Denisova, orang pendek, batutut, ebu gogo, nitaewo, Darren Curnoe, peuple du cerf rouge, red deer cave, Chine, Maludong, Yunnan, fossile, homo sapiens

Avant cette découverte, les restes les plus récents trouvés dans cette régions étaient vieux de plus de 100 000 ans.

Contemporain de l'Homme moderne ?

C'est ce qui semble en effet être démontré aux vues des datations : Ces nouveaux hommes ont en fait évolué en Chine au début de l'agriculture dans ce pays jusqu'il a environ 11 000 ans.

Darren Curnoe explique :

"Ces nouveaux fossiles pourraient bien être ceux d'espèces inconnues ayant survécu jusqu'à la fin de l'ère glaciaire il y a environ 11.000 ans. Ils pourraient aussi représenter des descendants de peuplades d'humains modernes inconnues qui auraient émigré d'Afrique plus tôt et n'auraient pas contribué génétiquement aux populations actuelles".

Né d'un métissage ?

Après tout cette idée est dans la lignée des découvertes faites au cours de ces dernières où nous apprenions grâce à l'institut Max Planck dernières que nous possèdions presue tous entre 1 et 4 % de fragments d'Adn néandertalien en nous (Voir ici). Ces faits sont aujourd'hui acceptés et des analyses ADN nous en apprendrons certainement beaucoup.

Darren Curnoe va dans ce sens en disant :

"Il est sûrement possible que le peuple du cerf rouge soit né d'un phénomène de métissage entre les humains modernes et d'autres populations telles que les Denisoviens.

Nouvel hominidé et nouveaux défits

Tout comme la fillette de Denisova (Voir ici), la prochaine mission que s'est lancée l'équipe de chercheur est de savoir exactement où se situe ce nouveau venu dans la famille hominidé pour cela ils prévoient d'extraire de l'ADN et de l'analyser.

La grande question qui se pose est "Sera -t-il plus proche des Denisoviens ou des hommes modernes ? "

Darren Curnoe est enchanté et je partage son avis, il dit : 

"La découverte de ces nouveaux humains, peuple du cerf rouge, ouvre le prochain chapitre dans l'histoire de notre évolution, celui de l'Asie, et cette histoire n'en est qu'à ses débuts"

 Sources :

MaxiSciences : Des fossiles révèlent l'existence d'une espèce humaine inconnue

LiveScience : Mysterious fossils may be new human species

Mon avis

Une fois encore la science qui semble plus acceptable si on en coit les détracteurs de la cryptozoologie rejoint les témoignages.

Souvenez-vous qu'en 2010 sur ce même site je relatais une drôle de découverte : On avait découvert des poils d'origine inconnus à Shennongjia dans la province de Hubei en Chine (Voir article).

Ces découvertes pileuses provenant ou non d'un hominidé inconnu chinois faisaient suite à un nombre énorme de témoignages et d'observations : En 100 ans, au moins 400 personnes auraient vu l'homme sauvage chinois celui que l'on appelle le Yéren.

Avant de poursuivre je donne un exemple :

En 2005, François de Sarre nous livrait une analyse très intéressante sur de petits hominidés comme l’orang-pendek à Sumatra, le nitaewo à Ceylan, le batutut à Bornéo, et l’ebu gogo à Flores.

Ce chercheur en zoologie qui est l'auteur de nombreux travaux d'ordre cryptoanthropologique tentait de montrer que la petite dame de Flores (Homo floresiensis) était peut-être toujours en vie et qu'aujourd'hui c'était un de ces cryptides (Orang-pendek, Nitaewo, batutut, ebu gogo) (Voir article ici).

Calquons nous sur cette nouvelle découverte comme nous l'avions fait ici, j'avais sous entendu que ces preuves qui démontraient que le yéti (ou plutôt Almass ! ) n'était pas qu'une invention. pour moi ces découvertes faisaient suite et étaient même liées à la découverte de la fillette de Denisova.

Ce qui m'amène suite à ces exemples à émettre cette idée, ces fossiles seraient-ils ceux d'un hominidés inconnus de nos livres mais présents dans la mémoire collective, le Yéren.

Le yéren est un cryptide et plus exactement un hominidé inconnu, on le décrit comme un animal bipède qui mesure environ 1, 80 mètre (6 pieds). Cette créature est couverte d'une fourrure marron rouge. Il possède une carrure impressionnante et ne possède aucune queue. Selon les témoins son regard est humain mais sa tête est plutôt simiesque notamment à cause de ses grandes oreilles et de son museau.

Je pense personnellement que l'idée qu'un hominidé relique ai pu survivre jusqu'à nos jours est une piste à envisager et comme évoqué plus haut si les sciences sérieuses et les pseudos sciences s'unissent tout est possible.

Philippe Mind

Liens :

Denisova, berceau d'un nouvel hominidé

Néandertal est en nous : Etude de l'institut Max Planck

Homo floresiensis : La petite dame de Flores redonne son sens à l'évolution

Une équipe chinoise va organiser une chasse au yéren (Octobre 2010)

Des poils inconnus retouvés en Chine (Novembre 2010)

Orang Pendek : Une équipe britannique aurait trouvé des preuves de son existence

Yéti : Des preuves de son existence ? (Octobre 2011)

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site.

Share

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×