Les dragons : Sont-ils des chimères ?

Les dragons : Sont-ils des chimères ?

 

Suite de la troisième partie : " Les dragons pour les créationnistes et dans l'ufologie "

Le Graouilli, une chimère ?

On ne peut nier que cette créature ne ressemble à rien de ce qu’on aurait pu connaitre à l’état sauvage, en liberté et surtout naturellement en Lorraine.

Jean Vartier, auteur du livre «  Histoires et légendes de la Lorraine mystérieuse » ce livre a lui-même tiré sa description de deux autres ouvrages écrits entre le XIX ème et le XX ème siècle.

histoires-et-legendes-de-la-lorraine-mysterieuse.jpg

*Jean Vartier a été journaliste pendant vingt ans à l'Est républicain. Il a ensuite exercé à Paris. Il est spécialiste du domaine lorrain.

« Le Graouli était le monstre le plus horrible que la terre ait jamais porté. Imaginez un crocodile, mais un crocodile énorme, avec un ventre gonflé comme un dirigeable, une queue immense, un cou démesuré terminé par une tête triangulaire où, sous deux yeux de braise, s’ouvrait une gueule vaste et profonde, armée de dents longues, aiguës et tranchantes comme autant de sabres. »

L’auteur poursuit :

« L’horrible bête se mouvait sur des pattes courtes et griffues ; son dos portait deux ailes, de la forme des ailes de chauves-souris et d’une envergure invraisemblable. Elle avait de grandes oreilles pointues et tout son corps était recouvert d’écailles vertes, larges et épaisses comme des tuiles. »

Même si la première partie évoquait ce qui pouvait être à la fois un serpent ou un crocodile.

Les ailes de cuir et les oreilles pointues nous en éloignent car aucun de ces reptiles ne possède ces attributs.

Chose amusante la taille des écailles on les compare à des tuiles et d’après l’histoire messine du dragon : ce sont les écailles du défunt dragon qui recouvrent le toit de la nouvelle gare de Metz construite en 1908 (on dit d’ailleurs que ces écailles se sont conservées ainsi depuis plus de 17 siècles).

« Son cri était quelque chose d’inouï : il tenait du meuglement de la vache et du barrissement de l’éléphant, du braiment, et du rugissement, de la trompette et du tambour. »

Ce passage concernant le cri est la parfaite illustration de ce que l’on qualifie de chimère.

Partant de ce principe il est une chose qui a pu se produire, selon une idée personnelle on aurait pu amener à Metz un reptile de grande taille qui aurait pu semer la terreur : un peu comme les crocodiles et serpents qui ont été parfois relâchés dans les cours d’eau et égouts.

La suite de cet article est diponible ici : " Les dragons sont vivants "

Philippe Mind

Sources : A la recherche du dragon (documentaire), Wikipédia, Mysteries of planet Earth (Karl Shuker), Hominides.com, Sur la piste des bêtes ignorées, futura-sciences.com, Histoires et légendes, Cerbi (Site Internet), La légende du Graouilly par Roger Wadier (Almanach du lorrain 2012), Les derniers dragons d’Afrique (Heuvelmans), Ancient Aliens saison 4 épisode 10 (Aliens et Dinosaures), Geo novembre 1997 (225)

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site.

Share

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×