La Bipédie Initiale - Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

[Livre - Critiques et Analyses] La Bipédie Initiale - Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre

 

L’Homme descend du singe, forcément vous avez déjà entendu dire cela !!! Peut-être, certains me diront : « Non, il descend d’un singe ancestral !!! »

Anthropologie, La bipédie initiale - Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui - livre - Paléogenèse - Paléoanthropologie - Philippe Mind - Cryptozoologie - François de Sarre - juin 2014, Philippe Banck, critiques, septembre 2014

L'homme descend d'un singe, c'est l'idée la plus répandue et pourtant...

De toute façon je dirai non, ce n’est pas vrai. Ensuite, peut-être que vous vous direz que je crois à une quelconque intervention céleste comme un Dieu ou même à une intervention d’origine extraterrestre, mais non !

Anthropologie, La bipédie initiale - Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui - livre - Paléogenèse - Paléoanthropologie - Philippe Mind - Cryptozoologie - François de Sarre - juin 2014, Philippe Banck, critiques, septembre 2014Dans le livre (publié en 2014) de François de Sarre , interviewé quelques mois auparavant, l’auteur (né en 1947) expose la théorie de la Bipédie Initiale. Son livre s’intitule « La Bipédie Initiale – Essai sur l’homme d’hier et d’aujourd’hui ». Je vous invite à lire notre entretien qui se trouve ici, au cas où vous ne l’auriez pas encore vu.

Mais qu’est-ce donc ? C’est une théorie qui veut que les mammifères et les autres vertébrés (à l'exception peut-être des cétacés) descendent tous d’un ancêtre commun : l’homoncule.

L'homoncule sous la forme marine est à l'origine de tous les vertébrés, alors que la forme terrestre (plus tardive) est l'ancêtre de tous les mammifères actuels, à l'exception des cétacés qui sont toujours restés dans les océans (et descendent donc directement de l'homoncule marin).

Anthropologie, La bipédie initiale - Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui - livre - Paléogenèse - Paléoanthropologie - Philippe Mind - Cryptozoologie - François de Sarre - juin 2014, Philippe Banck, critiques, septembre 2014L’auteur nous prouve grâce à ces recherches en divers domaines de la biologie que l’idée est loin d’être bête. Il utilise notamment, l’anatomie comparée, l’embryologie, la paléoanthropologie et la zoologie, pour démontrer ses idées.

Notons également, que l’idée originelle de Bipédie Initiale, a été appuyée par d’autres scientifiques comme Max Westenhöfer (1871-1957), Serge Frechkop (1894-1967), Klaas de Snoo (1920), et Bernard Heuvelmans (1916-2001). Cela montre encore une fois que l’auteur n’est pas un scénariste de science-fiction ! Pour vous en convaincre, il est l’auteur de centaines de  publications à but scientifique.

Ce qui est démontré entre autre dans le livre, c’est que l’Homme va peut -être devoir descendre de son piédestal... Nous ne sommes pas les maîtres incontestés de notre planète, ni les chefs d’œuvres de la création !

Anthropologie, La bipédie initiale - Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui - livre - Paléogenèse - Paléoanthropologie - Philippe Mind - Cryptozoologie - François de Sarre - juin 2014, Philippe Banck, critiques, septembre 2014

Les singes actuels comme les chimpanzés, gorilles, gibbons, et lémuriens, ont beau ne pas raisonner comme nous, ils sont pourtant plus adaptés que nous pour les arbres, notamment, et certains sont partiellement bipèdes (bonobos1, chimpanzés1, gorilles, et gibbons2), donc moins primitifs morphologiquement parlant.

Bref, ce livre est à lire, pour tout ceux, qui comme moi, ne croient pas forcément aux idées créationnistes, qui trouvent que l’évolution selon Charles Darwin (1809-1882) est incomplète3, et qui cherchent des réponses.

 

Notes supplémentaires

1 Ils progressent au sol en position bipède, en maintenant leur équilibre à l'aide de leurs longs bras, mais d'habitude ils restent plutôt dans les arbres

2 Chez les chimpanzés et bonobos, les jeunes sont tout à fait bipèdes, c'est à ce moment aussi que leurs têtes sont rondes, quasi humaines !

3 Tout n’est pas à jeter, je précise. Et beaucoup d’éléments apportés par le naturaliste anglais sont fondamentaux dans la compréhension du passé des espèces.

Philippe Mind

Sujets du forum
 

La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre (Discussion)

Voir aussi

La bipédie initiale : Essai sur l'homme d'hier et d'aujourd'hui par François de Sarre (Livre)

Sirènes et hommes marins par François de Sarre

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site.

Share

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×