Memphré du lac Memphrémagog

[Cryptozoologie] Memphré la créature du lac Memphrémagog (Québec)

 

Localisation


Lac Memphrémagog

Le lac Memphrémagog est situé en partie au Canada et en partie aux États-Unis. Les Européens ne résident autour du lac que seulement depuis deux siècles. Avant leur arrivée, la région était habitée par les Abénaquis, peuple autochtone qui a donné son nom au lac. Memphrémagog se traduit à peu près par "magnifiques eaux".

Ce lac serait habité par une mystérieuse créature, Memphré.

Vocabulaire

Memphré : aperçu dans le lac Memphrémagog en Estrie au Québec a été nommé ainsi en 1986 par Jacques Boisvert qui a fondé un an auparavant la Société internationale de dracontoligie du lac. Un moine bénédictin, a trouvé le mot dracontologie, pour identifier la science des créatures étranges «lacustres aquatiques», pouvant habiter nos lacs.

Ce néologisme* a été accepté et officialisé par l'office de la langue française du Québec le 03 décembre 1984. Le toponyme anglais "dracontology" a été accepté un an plus tard par «American Heritage Dictionary».

La société internationale de dracontologie du lac Memphrémagog a été fondé officiellement début 1986 mais elle avait débuté ses recherches et à recueillir de la documentation depuis 1979.

Tous les noms des monstres connus sont anglais : Kelpie, Nessie, Tessie, Caddie etc.... " Memphré " est la première créature aquatique avec un nom français. L'Assemblée législative du Vermont a passé une loi, adoptée à l'unanimité le 17 mars 1987 (portant le no : J.H.R. 19) pour la protection de " Memphré ".

Description

Les légendes abondent au sujet du lac. L'une d'elles raconte qu'une créature habiterait les profondeurs au pied du mont Owl's Head.

Le lac a une profondeur maximale est de 107 mètres et une superficie de 102 km

Cryptozoologie cryptozoology lac memphrémagog créature canada créature cryptide lacustre memphré Jacques Boisvert

Une des premières descriptions d'après observation du Monstre du lac Memphrémagog. (Source : Uriah Jewett and the Sea Serpent of Lake Memphremagog, 1917)

Memphré apparaitrait en moyenne 3 fois par an ce qui me permet d’établir un petit portrait robot d’après les témoignages recueillis. Il aurait une couleur brune foncée ou grise voir noire pour d’autres. Son corps serpentiforme mesurerait 9 à 22 mètres (30 à 75 pieds).

Pour ce qui est de sa tête elle serait volumineuse et de la forme de celle d’un cheval où d’un hippocampe avec des poils au bord de la bouche.

Certains témoins ont également dit que lorsqu’il sortait sa tête de l’eau celle-ci était à environ 1,20 à 1,50 mètre (4 à 5 pieds) de la surface de l’eau.

Comportement

N’ayant pas recensé d’agressions perpétrées par la créature, on peut la considérer comme non agressive. Pour le reste elle  aurait une allure serpentine et serait selon certains des fois lente, des fois rapide, ce qui n’aurait rien de surprenant en soit.

Historique

À l’instar de Nessie, on a quelques références mentionnant l’existence de Memphré, sa présence est la plus documentée parmi la vingtaine de monstres marins québécois, datant de plusieurs années et même de plusieurs siècles.

« Un pétroglyphe (Gravure sur pierre) viking a été trouvé sur une montagne près du lac. Il décrit le serpent de mer. « Les archéologues sont à vérifier l’authenticité de cette trouvaille », affirmait Jacques Boisvert, fondateur de la Société internationale de dracontologie du lac Memphrémagog, dans un site internet entièrement consacré à Memphré.

En tout, depuis 1993, plus de 259 témoignages, déclarations signées ou enregistrements sur cassette, ont été répertoriés par M. Boisvert, sans compter un film montrant une sombre forme intrigante d’une dizaine de mètres se déplaçant à la surface du lac.

Sonia Bolduc, une autre internaute passionnée du monstre québécois, a retrouvé la présence de Memphré dans les légendes et les chants des amérindiens des environs, qui, selon les écrits des colons de l’époque, refusaient de se baigner dans le lac, apeurés par les "anacondas".

Les témoignages décrivent surtout 3 types de créatures

  • Le serpent de mer avec bosses.
  • Le cheval marin.
  • Le type alligator.

 

Parmi les apparitions c'est le serpent de mer avec bosses qui est le plus souvent observé.

Un document datant de 1816 relate l’arrivée des premiers pionniers de Nouvelle-Angleterre, les autochtones leur dirent qu'ils avaient peur de se baigner ou de nager dans le lac parce qu'il était habité par un serpent marin. L'une des premières mentions date de 1847; le Stanstead Journal déclarait qu'un animal étrange, ressemblant à un serpent de mer,(…) existait dans le lac Memphrémagog." Connue sous le nom de "Serpent de mer", "Anaconda", "Monstre du lac Memphrémagog", depuis quelques années, maintenant, on adopte affectueusement le sobriquet de "Memphré" pour nommer la créature.

Quelques témoignages

Parmi les témoignages que je trouve les plus intéressants, je parlerai de celui de Jean Grenier qui en a fait un dessin le 18 Mai 2003, le jour même de sa rencontre avec la créature.

Le neveu de Ralph Merry, a écrit dans son journal, conservé à la Société Historique de Stanstead, qu'il a rencontré 8 personnes qui lui ont raconté 4 apparitions du serpent de mer au lac Memphrémagog. Il ajoute : "J'ai ouï dire que les Indiens ne se baignaient pas dans le lac à cause des serpents géants et des alligators" Un traité de Géographie publié en 1871 mentionne "Il n'y a pas d'animaux nuisibles au canada sauf le monstre qui se montre gratis au lac Memphrémagog."

Octobre 1998 par Gerry Campbell

Vers 12H10 il mangeait son lunch sur le quai de Georgeville. Il y avait de grosses vagues ce jour-là. Tout à coup en regardant au large vers sa droite (Nord) à environ 120 mètres (400 pieds) du quai, il a vu apparaître une créature étrange qui affrontait la vague, la couleur était bleu noir avec des vallons. C’était la deuxième fois qu’il voyait un monstre. La créature s’est tournée brusquement vers le quai puis a disparut, la séquence a duré environ 5 minutes.

Juin 1999

Minya Gavrilovic m’a fait une bonne description par Internet d’une créature ressemblant à un alligator dans le secteur de la pointe Magoon. Juillet 1999 Terry Carpenter de Derby Line a vu un phénomène étrange à Eagle Point. Juillet 1999 David Pritchie de Newport, a vu un phénomène Eagle Point. La bête avait une tête qui sortait de 1,20  à 1.50 mètre (4 à 5 pieds) de la surface de l’eau.

Juillet 1999

Marc Grenier accompagné de son épouse, a vu dans la baie de Magog un phénomène étrange qui se déplaçait vers La Brise couleur gris noir foncé avec 2 à 3 bosses, la bête entrait et sortait de l’eau.

28 avril 2000

Un voisin des Rompré a affirmé avoir vu de chez lui un phénomène inexplicable soit une semaine jour pour jour avant l’apparition de M. Rompré, ce qu’il a vu était au même endroit que l’observation des Rompré, son épouse a aussi été témoin.

05 mai 2000

M. et Mme Adrien Rompré, Un vendredi soir à 19:00 le lac était très calme, monsieur Rompré, qui habite dans la baie d'Hermitage depuis plus de 30 ans a vu une vague inhabituelle près du rivage. Il croyait que c'était la vague du bateau du voisin. Il est sorti dehors et a vu une bête d'environ 6 pieds de long qui longeait la rive à moins de 60 mètres (200 pieds) d'où il était. Il est retourné dans la maison chercher ses puissantes jumelles et a crié à sa femme de sortir car il voyait “Memphré" Elle est sortie et a vu la créature qui se dirigeait en ligne droite vers l'ile Eagle qui est au nord de l'Hermitage. La couleur était brun foncé et luisante. La bête avait des gros yeux, elle a plongé trois fois dans l'eau pour réapparaître, avant d'arriver à l'île elle a complètement disparue. M. Rompré ne croyait nullement au phénomène "Memphré".

Juin 2000

Vers 14:00 Joanne, Serge et Bruno Nadeau, de Sherbrooke, leur bateau était ancré au fond de la baie Sargent où on trouve des ancrages, le lac était calme lorsque tout à coup, ils virent ce qui leur semblait une immense vague (Comme un bateau de 20 c.v ferait). Ils ont observé une créature d’environ 22 mètres (75 pieds) de long avec une immense tête et une queue. Lorsque la tête entrait dans l’eau, la queue sortait, ce phénomène s’est produit 8 à 10 fois, la créature était brune et lisse, et allait vite. Elle s’est déplacée sur une distance d’environ 610 mètres (2000 pieds). Tout près il y avait un couple et lorsqu’ils leur ont crié de regarder, la créature a plongé pour ne pas revenir. Les trois personnes confirment que ce phénomène a duré 2 à 3 minutes et que la tête de la bête ressemblait à une tête de cheval.

18 mai 2003 par Jean Grenier

Ce matin je suis allé à la pêche vers 8h30, car j'habite sur les bords du Castle Brook qui se jette dans le lac Memphrémagog. J'allais dans la direction Est (Vers l'autre coté du lac) soudain au centre du lac et face à la baie La Frenaye, entre l’île à l’Aigle et la première île des Trois Sœurs, j'ai été attiré par une réflexion dans l'eau. Le lac était très calme et j'avais le soleil devant moi, la vague reflétait dans l'eau mais c'était plus qu'une vague, c'était comme des phares lumineux dans la nuit, alors que nous étions en plein jour, lorsque mon regard a été capté devant cet effet lumineux, j'ai vu comme la forme d'une baleine(J'en ai vu assez souvent lorsque je vais sur la côte nord) je n'ai pas vu ni la queue ni la tête c’était environ à 245 mètres(800 pieds)de moi,la bête avait une trentaine de pieds de long. Le reflet était tellement intense que c'était semblable à la partie avant de la bête,(Voir mon croquis qui montre assez bien ce que j'ai vu) .Le phénomène a duré environ 3 minutes  j'ai eu le temps de m'approcher de la bête qui a finalement plongé dans le lac sans revenir en surface. Même si le lac était calme à ce moment-là, j’ai vu venir une grosse vague vers moi, c’était plutôt 3 vagues massives et lorsque la vague a atteint mon petit bateau de  4,30 mètres (l4 pieds), vraiment la chaloupe s’est soulevée beaucoup et environ une demi-heure plus tard, j’ai fait une analogie, quand des bateaux sont passés, j’ai senti la vague beaucoup moins forte, alors je me suis dit, la bête en question a déplacé un volume d’eau beaucoup plus grand qu’un bateau de 453 à 906 kg (1000 à 2000 livres), pour moi l’impact de la bête était 3 fois plus puissant. J'ai regardé autour de moi pour voir s'il y avait d'autres bateaux que j'aurais pu interpeller et leur demander s'ils avaient vu ce que je venais de voir, mais je n'en voyais aucun. Ce n'était pas une hallucination et c'était semblable à une baleine (Comme je l'ai dit tantôt). La bête était noire et luisante d'une longueur d'environ 9,1 mètres (30 pieds) et se déplaçait très lentement.

Je n’ai pas eu peur, parce que j’avais déjà vu des baleines, mais si j’en avais jamais vu, je peux vous dire qu’on ne peut pas imaginer qu’on est sur le Memphrémagog, c’est vraiment étonnant de voir ça dans le Memphrémagog).

Cryptozoologie cryptozoology lac memphrémagog créature canada créature cryptide lacustre memphré Jacques Boisvert

Dessin réalisé par Jean Grenier peu après sa rencontre avec la créature

Synthèse

Jacques Boisvert après études auprès des témoins, avait réussi à identifier non pas un monstre mais sept distincts

  • Créature ressemblant à un tronc d'arbre vivant
  • Serpent d'eau
  • Otarie à long cou
  • Monstre à tête de cheval
  • Grand poisson
  • Chaloupe renversée
  • Un genre de dos noir

 

Il y a deux ans, en paléontologie, un très beau fossile fut découvert au Canada qui met en évidence la transition entre les poissons et les vertébrés terrestres. Un genre de gros poisson-alligator fossile ayant vécu il y a 383 millions d'années, baptisé par les scientifiques du nom de «Tiktaalik roseae poisson alligator».

Suppositions

Certaines personnes sont convaincues qu’il s’agit du poisson alligator, un poisson disparu du Québec depuis plusieurs milliers d’années et qui aurait évolué discrètement dans le lac. Il s’agit là d’une explication rationnelle à laquelle tout le monde n’adhère pas. Depuis le décès du regretté Jacques Boisvert, qui était plongeur et créateur de l'expression dracontologie, étude sur la créature mystérieuse du lac Memphrémagog, on n'entend plus parler du monstre.

Notes complémentaires

* Néologisme : Mot ou sens nouveau

Vidéo

Une reconstitution de la rencontre entre Jean Grenier et Memphré, et une entrevue avec Jacques Boisvert.

Il existe également une reconstitution de la rencontre entre Adrien Rompré cité dans les témoignages et Memphré. Il y raconte ses observations et contrairement aux autres témoignages il parle d'une loutre géante. Cette vidéo est intéressante car elle expose un autre point de vue sur l'identité de la créature.

Lien vers le site: http://www.balado.tv/

Philippe Mind

Sujets du forum

Memphré, la créature du lac Memphrémagog au Québec (discussion)

Voir aussi

Une créature filmé dans le Lough Foyle (Irlande) en avril 2013

Le Cadborosaurus, le monstre marin canadien

Ogopogo, apparition en vidéo (novembre 2011)

Lagarfljot : Vidéo de février 2012

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site.

Share

Commentaires (7)

1. Max 17/01/2010

J'aime assez :)

2. michael 24/03/2010

jai photographié lundi dernié une loutre de mer de 5 a 6 pieds de long (40 livres environs) dans la baie sergant au mempremagog.Elle est remonté sur la glace mangé une truite. Les photos vont surement etre publié dans un journal bientot... j'y travaille.

3. Philippe Mind (site web) 24/03/2010

Bonjour tenez moi au courant que j'aille voir cette loutre 5 à 6 pieds ça fait 1,50 à 1,80 Mètre c'est déjà une belle loutre!
Merci pour vos commentaires

4. audrey 20/01/2012

Bonjour je suis très intéresser par votre site sa m'impressionne beaucoup.

5. audrey 20/01/2012

Chaque jour je viens voir votre site, j'ai hâte de voir une photo.

6. 20/01/2012

Bonjour merci Audrey,
Connaissez vous notre forum aussi ?
L'adresse du forum : http://www.crypto-investigations.org

Je vous remercie beaucoup de l'intérêt que vous portez au site.

Vous voulez une photo de moi ou de Memphré ?

Amitiés,
Philippe Mind

7. Christine des Pyrénées 07/05/2013

Je ''connais'' ce monstre, je vis à 1 heure de son lac, ainsi que feu son ''fervent admirateur'', Jacques Boisvert. :)

http://archives.radio-canada.ca/sciences_technologies/phenomenes_inexpliques/clips/7148/

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site