Saola ou bœuf de Vu Quang : Un animal parmi les plus rares de la planète

 

Localisation

Cet animal vit das les forêt de la chaîne annamitique. Sa zone de répartition semble s’étendre de part et d’autre de la frontière entre le Laos et le Vietnam, dans les provinces de Nghe An et Ha Tinh. Cette région est couverte d’une épaisse jungle et est difficile d'accès. 

Description

Règne : Animalia
Phylum : Chordata
Classe : Mammalia

Infra-classe : Eutheria
Ordre :
Cetartiodactyla
Famille : Bovidae
Sous-famille : bovinae
Espèce : Pseudoryx nghetinhensis
 

Le boeuf de Vu Quang (Pseudoryx nghetinhensis ) appellé également saola, sun duong et Yang est un bovidé des forêts inaccessibles de la chaîne annamitique. Il est connu des autochtones sous le nom de saola ("cornes en roues de tissage") dans la province de Nghe An, et de sun duong ("chèvre de montagne") dans la province de Ha Tinh.

zoologie saola Laos Pseudoryx nghetinhensis Vietnam boeuf de Vu Quang voie de disparition animal rare extinctionUn saola (Pseudoryx nghetinhensis)

Le saola est  un bovidé craintif aux cornes très longues de 45 centimètres, ressemblant à celles de l'oryx. Cet animal mesure 1,2 mètre de long (0,37 pieds) pour 1 mètre (0,338 pied) au garrot. Il est brun et tâcheté de blanc.

Son profil physique à mi chemin entre l'antilope lui permet de se déplacer très rapidement à travers les forêts vietnamiennes et laotiennes.

Avant sa découverte on le considère comme une chimère ou plutôt comme une licorne d'où son surnom de licorne asiatique. On dit qu'on a plus de chance de voir une licorne qu'un saola car ce dernier est extrêmmement craintif et n'approche jamais les habitations.

On l'a tout d'abord connu par des cornes exhibées en trophées de chasse en 1992, on trouve en suite un crâne ces deux éléments ont probablement permis  de motiver des chercheurs à le rechercher.

Ce n'est que lorsque que des chercheurs se lancent sur ses traces dans les montagnes du nord du Vietnam entre 1000 et 1600 M que le mythe devient réalité.

En 1993, Dung, Giao, Chinh, Tuoc, Arctander & MacKinnon, décrivent la créature selon ce que nous connaissons aujourd'hui.

En 1994 un chasseur de tortues a finalement capturé par hasard une jeune femelle. La dépouille est récupéré par des experts de l'IUCN    ont pu récupérer sa dépouille qui est la seule intacte connue.

L'animal exposé dans un jardin botanique de Hanoï (Vietnam) a été baptisé "Vu Quang" , le nom d'un parc naturel vietnamien d'où son nom de boeuf de Vu Quang, où survivent les derniers spécimens de l'espèce.

En 1996 un autre spécimen vivant est capturé.

En 1999, un saola est identifié sur une caméra automatique au Laos.

Le 22 aout 2010, soit 11 ans après sa dernière apparition officielle, un saola est capturé par des villageois et gardé captif par ces derniers. L'animal capturé en août est mort peu après l'arrivée sur place d'experts de l'IUCN (Union internationale pour la conservation de la nature).

zoologie saola Laos Pseudoryx nghetinhensis Vietnam boeuf de Vu Quang voie de disparition animal rare extinction Le saola capturé par les villageois au Laos

"C'est malheureux, mais au moins, cela identifie une zone où il en apparaît", précise l'organisation (IUCN).

Les raison ayant poussé les villageois à le capturer pour ensuite le garder captif sont inconnues. La dépouille a été emportée pour subir un examen approfondi car il s'agit du premier spécimen de saola complètement préservé. Les scientifiques espèrent que cette dépouille les aidera après étude à mieux protéger et sauver l'espèce.

Le saola n'a jamais été observé dans la nature.

Régime alimentaire

Le saola est strictement herbivore.

Un animal menacé ?

Si vous avez lu les informations sur le observations (Ci dessus) je ne vous  apprendrai rien en vous disant que l'espèce est considérée comme étant en grand danger, avec sans doute à peine quelques centaines d'individus au total.

Le saola a été chassé par les indigènes à raison d’une cinquantaine de spécimens par an. Il s'agit là d'une chasse intensive pouvant mener très vite à une extinction de l'espèce.

Nouvelles informations ( 25 mai 2012)

Rédigé en aout 2010, le dossier a évolué et j'ajoute ces quelques données :

La licorne asiatique (Autre nom donné au bovidé) est en danger ceci est dramatique quand on sait qu'on fête ce mois ci en mai 2012, les vingt ans de la découverte du mammifère.

Les spécialistes appellent aujourd'hui à décupler les efforts pour protéger l'animal. On estime à 200 individus à peine la population du boeuf de Vu Quang.

On a pensé à conserver quelques spécimens en captivité pour pourquoi pas les faire se reproduire, mais aucun spécimen n'a jamais survécu plus que quelques mois. Depuis 1992, seul une douzaine de saolas ont été capturés et mis en captvité, ils sont tous morts. On pense que l'animal stresse énormément et qu'affaibli par cet état mental il pourrait même en mourrir.

Les saolas ne sont pas les cibles prioritaires des chasseurs car peu intéressant et dur à trouver mais les bovidés se blessent ou se retrouvent parfois prisonnniers souvent de pièges de pièges destinés à d'autres gibiers.

2012 est donc une année décisive pour l'avenir de l'espèce, espèrons que des solutions seront trouvées.

Philippe Mind

Sources : MaxiSciences

Sujets du forum :

Le saola : 11 ans qu'on ne l'avait pas vu !


Si vous souhaitez débattre sur ce sujet, rendez vous ici sur le forum officiel du site (A bientôt).

Share

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×