La déesse précieuse du Jura

Localisation

Et la déesse précieuse réapparut dans le Jura par Guillaume Launay

La déesse précieuse faisait languir ses admirateurs depuis maintenant cent trente-trois ans. Et voilà que cette libellule vert métallisé à l’abdomen bleu, de 2,5 cm d’envergure, a été redécouverte en France, dans le Jura. Pascal Dupont, de l’Office pour les insectes et leur environnement (Opie), n’hésite pas à dégainer les superlatifs : «C’est le scoop entomologique de l’année, s’est-il exclamé auprès de l’AFP. On n’avait pas revu la déesse précieuse (nehalennia speciosa), en France, depuis 1876», en Savoie.

C’est au mois de juillet que la plus petite libellule d’Europe a été observée par un entomologiste, dans une tourbière du massif jurassien. L’Opie rappelle que l’insecte, disparu dans plusieurs pays, «figure sur la liste rouge des espèces les plus menacées du monde établie par l’Union internationale de conservation de la nature».


Elle fait d’ailleurs partie des 18 espèces de libellules françaises menacées qui font l’objet d’un plan national d’actions. Reste à continuer les recherches pour savoir si cette apparition jurassienne n’est qu’un cas isolé ou le signe de la reconquête de la déesse précieuse.

Cet article est tiré de Libération seule les photos ont été ajouté par mes soins.

Share

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site