Les dragons : A la lumière de la paléontologie

Les dragons : A la lumière de la paléontologie

 

Suite de la première partie : " Les dragons : Origines et tentative d'interprétation "

Les dragons : A la lumière de la paléontologie

Il y a 65 millions d’années, les dinosaures disparaissaient.

Ce n’est qu’en 1842, qu’un britannique nommé Richard Owen (1804 – 1892), un biologiste, spécialiste en anatomie comparée et paléontologue britannique révèle au monde l’existence passée reptiles qu’il nomme Dinosauria  ou dinosaure en français (traduit par lézard terribles).

richard-owen.jpgPortrait de Richard Owen

Presque au même moment un anatomiste français fera une proposition qui changera la vision des dragons.

Georges Cuvier (1769 - 1832), grand théoricien de l'anatomie comparée et de la paléontologie du 19 ème siècle est le premier à suggérer un lien entre les créatures mythique dragonnes et les dinosaures.

georges-cuvier.pngPortrait de Georges Cuvier

Cette idée mettra à mal le mythe du dragon et rendra leur apparence plus que jamais dinosaurienne.

Beaucoup de légendes de dragons et ce n’est probablement pas une coïncidence sont partis et nous ramènent vers de sites fossilifères où l’on a retrouvé des os fossiles de dinosaures.

Nous avons quelques candidats qui peuvent expliquer une confusion avec les dragons :

Présentation de l’Archéoptéryx

Archéoptéryx est un genre de dinosaures à plumes disparus qui a vécu à la fin du Jurassique, il y a de cela 156 à 150 Ma au sud de l’actuelle Allemagne.

archeopteryx.jpgUn archéopteryx

Ce dernier fut décrit pour la première par un géologue et paléontologiste allemand du nom d’Hermann von Meyer (1801 - 1869) en 1861.

hermann-von-meyer.jpgPortrait d’Hermann von Meyer

Sa petite taille a du faire penser à ses découvreurs qu'il pouvait s'agie d'un dragon juvénile.

Morphologiquement parlant il est considéré comme un lien entre les oiseaux et les dinosaures.

Restons dans les ailes et parlons d’un groupe de reptiles volants des plus imposants et des plus ressemblant à l’idée que nous pouvons nous faire du dragon, bercés depuis notre enfance par une riche iconographie.

Présentation du Quetzalcoatlus

Dans le groupe des ptérosaures on a découvert que des espèces du Crétacé comme Quetzalcoatlus et Hatzegopteryx avaient atteint 12 mètres d'envergure !

Leurs ailes de cuir leur donnant une apparence de chauve souris géantes a très bien pu inspirer nos représentations de dragons.

quetzalcoatlus.jpgComparatif d'un quetzalcoatlus par rapport à un homme

Le premier ptérosaure fut décrit par Cosimo Collini (1727 - 1806), un naturaliste italien en 1784 à Solnhofen en Allemagne.

Ces reptiles volants possédaient des os creux remplis d’air les rendant plus léger et leur permettant de voler.

Imaginez-vous quelques siècles et même 1000 ans avant nos jours.

Vous êtes un paysan ou un bourgeois, l’Eglise colporte des histoires de diables, de malins.

Internet n’existe pas encore et Owen et Cuvier n’ont pas encore parlé d’extinction de dinosaures.

Vous arpentez l'Ouest américain ou l'Asie soudain vous voyez ce crâne.

 

crane-de-tyrannosaure.jpgCrâne de tyrannosaure fossilisé

On peut penser que des gens (Chinois ou autres) ont trouvé des ossements fossiles de Protocératops qui affleuraient le sol en Mongolie, ce qui a pu donner naissance au mythe du Griffon - et alimenter celui du dragon. En effet, le bec du griffon  n'est pas sans rappeler celui de dinosaures fossiles, comme le tricératops ou le protocératops... (plutôt que celui d'un aigle, comme on le dit généralement).

protoceratops.jpgSquelette d'un protocératops

Cette hypothèse fut émise par l’anthropologue américaine, Adrienne Mayor qui a émis cette hypothèse en 1991.

Ou bien encore celui-ci qui provient d’un reptile marin appelé Ichtyosaure.

La paléontologie a également son propre point de vue sur la question du Graoully, on a remarqué que les descriptions laissées sur le dragon messin rappelaient irrésistiblement un reptile marin disparu il y a environ 90 millions d'années : l'ichtyosaure.

En 1913, Albert Sallerin a recueilli le crâne d'un reptile marin entre Saint-Julien-Lès-Metz et Vallières donc presqu'aux portes de Metz.

L'ichtyosaure est un reptile marin qui a évolué dans les océans du Jurassique et si un crâne a pu être découvert au début du XX ème siècle, un autre crâne a très bien pu être découvert au III ème siècle car 17 siècles sur une échelle géologique aussi grande ce n'est rien !

crane-d-ichtyosaure-1.jpgFossile d'un ichtyosaure

Selon ce paléontologue la tête fossilisée a pu être utilisée lors des processions et par la suite remplacée par l’effigie de la crypte de la cathédrale.

Il n’y a pas que des crânes qu’on a pu prendre pour des pièces anatomiques de dragons, il y a aussi d’étranges dents …

En 1935 un jeune paléontologue néerlandais du nom de Gustav Heinrich Ralph Von Koenigswald (1902 – 1982) entre dans une pharmacie de Hong Kong, curieux il s’attarde devant un tiroir où se trouvent toutes sortes de dents.

Il voit une dent humaine à cela près qu’elle est environ six fois plus grosse. Le commerçant lui apprend que ce genre de dents sont parfois déterrées par les paysans dent  qui les appellent « dents de dragons ».

Cette dent n’a rien de « dragonnienne » et elle n’est même pas reptilienne. C’est la dent du plus grand primate qui ait jamais existé : le gigantopithèque.

gig2.jpgComparatif d'une mâchoire de gigantopithèque et d'un homo sapiens

Le « prétendu crâne » aurait servi de preuve de l'existence du Graoully.

Les « dents de dragons » quant à elle sont plus ce qu’on appellerait aujourd’hui des placebos.

Y a-t-il une possibilité que l’Homme ait côtoyé des dragons en chaire et en os ?

Des courants de pensée le pensent comme par exemple les créationnistes.

La suite de cet article est disponible ici : " Les dragons pour les créationnistes et dans l'ufologie "

Philippe Mind

Sources: A la recherche du dragon (documentaire), Wikipédia, Mysteries of planet Earth (Karl Shuker), Hominides.com, Sur la piste des bêtes ignorées, futura-sciences.com, Histoires et légendes, Cerbi (Site Internet), La légende du Graouilly par Roger Wadier (Almanach du lorrain 2012), Les derniers dragons d’Afrique (Heuvelmans), Ancient Aliens saison 4 épisode 10 (Aliens et Dinosaures), Geo novembre 1997 (225)

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site.

Share

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×