[Livre] Le retour du loup en Lorraine par Jean-Luc Valérie

[Livre] Le retour du loup en Lorraine par Jean-Luc Valérie

 

En novembre 2010, Jean-Luc Valérie terminait son livre intitulé « Le retour du loup en Lorraine ». La bête des Vosges de 2011, qui est on le sait maintenant avec précisions un (ou des) loup ne faisait pas encore parler d’elle, mais cela n’allait pas tarder…

Informations sur le livre

zoologie-Jean-Luc Valérie-loup arctique-livre-ouvrage-bête des Vosges-Philippe Mind-Crypto-investigations-mammifère- prédateur-canis lupus-loup gris-Le retour du loup en LorraineTitre : Le retour du loup en Lorraine

Auteur : Jean-Luc Valérie

Editeur : Gérard Louis

Date de publication : 22 novembre 2010

ISBN-13 : 978-2357630239






Jean-Luc Valérie est un amoureux de la nature particulièrement attaché aux milieux aquatiques, riches et souvent en interaction avec les autres biotopes. Il est déjà l’auteur – photographe d’un premier ouvrage intitulé : « L’eau de mes terre, milieux humides de Lorraine ». Il participe activement aux débats sur la présence du loup sur le territoire français en donnant des conférences et en publiant des articles sur son blog.

Présentation du livre

Dès les premières lignes, des éléments nous sautent aux yeux, car l’auteur a déjà la certitude que le loup va arriver en Lorraine et dans les Vosges dans la décennie.

Il ne se trompait pas c’est le moins que l’on puisse dire !

Richement illustré

Vous pourrez voir de magnifiques photographies du loup notamment du loup gris (Canis lupus) et du loup arctique (Canis lupus arctos), et d’autres espèces de la faune locale ou invasive.

Cohabitation Homme-Loup

C’est un des grands thèmes  à côté desquelles il est impossible de passer lorsqu’on s’intéresse à ce prédateur qui a un statut à part*.

Une cohabitation entre l’Homme (Homo sapiens) et le Loup (Canis lupus) sera obligatoire dans les années à venir, car il se déplace et colonise de nouveaux territoires selon les ressources qui lui sont offertes.

Mauvaises connaissances de ce canidé

Non il n’est pas un tueur sanguinaire, non il n’attaque pas sans raison, et non il ne rentre pas dans les maisons pour dévorer des vieilles dames et enfants sans défense.

Ce livre est une contestation légitime sur toutes ses idées qui nous bercent depuis notre enfance à travers nos contes de fées.

Le loup nous craint, des années de fuite suite à nos incursions punitives sur sont territoire lui sont restés en mémoire et il nous évite**.

Les bienfaits du loup

Il n’a pas que des défauts en Lorraine on dit «  Dans le cochon tout est bon ! » pour le canidé on pourrait dire « Dans le canidé tout n’est pas à jeter » car il a des qualités.

Sa plus grande utilité est la régulation même si la chasse française n'atteint jamais les quotas de chasse fixés pour réguler une population d’ongulés en constante évolution, les chiffres nous disent le contraire : en effet on ne tire pas assez d’ongulés par années, les quotas ne sont jamais atteints et on a de plus en plus d’accidents dus à des rencontres fortuites avec des cerfs et chevreuils.

Mon avis

Ce livre m’a beaucoup plu, j’avais assisté avant sa lecture à une conférence donnée par l’auteur le mardi 15 novembre 2011 au Cloître des Récollets à Metz. Cet homme m’avait impressionné par sa connaissance de l’animal qui pour moi était encore un mystère.

Comme la plupart des spectateurs je m’y étais rendu à la suite de cette nouvelle insolite, le loup était dans les Vosges après 70 ans d’absence !

Je m’étais passionné alors pour l’histoire de ce loup au-delà des idées préconçues était un animal utile et craintif.

Son histoire peut sans problème être qualifiée de tragédie, on l’a chassé sans états d’âmes et aujourd’hui on paie cette erreur car il manque sur notre territoire, il ne régule plus et les cultures sont dévastées par des animaux tels que les sangliers (Sus scrofa)***.

D’ailleurs une petite histoire romancée où l’on personnifie le loup nous montre pour une fois l’autre face du miroir car les victimes ne sont pas toujours ceux que l’on croit.

La  mauvaise connaissance du loup cause sa perte et il lui sera bien difficile de se refaire une place dans notre monde urbanisé où l’élevage prime souvent plus que le monde sauvage.

Le loup devra retrouver sa place en Lorraine mais peu de gens en semblent encore aujourd’hui conscient des solutions existent pour limiter les pertes sur les troupeaux mais encore faut-il qu’on se donne la peine de les mettre en place…

Je conseille donc la lecture de ce livre et j’espère que même si il ne vous pousse pas à adopter un loup, il permettra à certains d’ouvrir les yeux.

* Pour les passionnés des tigres et autres grands on ne parle jamais de problèmes d’attaques sur le bétail.

** On connait quelques cas de loups dévorant des êtres humains mais une majorité ont eu lieu sur nos champs de bataille, relançant une fois encore la question sur lequel des deux animaux est le plus dangereux : l’Homme ou le Loup ?

*** J’ajoute à juste titre que les associations de chasse le nourrissant très souvent à outrance pour le faire rester sur place provoquent une surpopulation de ce porcin qui bien nourri se reproduit de plus en plus jusqu’à pulluler.

Philippe Mind

Sources : Le retour du loup en Lorraine, Connaissances personnelles du sujet

Sujets du forum

Le retour du loup en Lorraine par Jean-Luc Valérie (Discussion)

Le retour du loup en Lorraine (Conférence)

Voir aussi

Interview de Jean-Luc Valérie

Blog de Jean-Luc Valérie

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site.

Share

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site