Entretien avec P. Horiot : Innocence du loup pour l'affaire des Vosges

Aujourd'hui, je vous propose quelques mots que j'ai échangé avec un passionné des loups suite à l'affaire de la bête des Vosges. A noter que dans l'interview lorsqu'elle a été réalisée, nous ne tenions pas compte de la photographie de loup car les animaux ne nous semblaient pas avoir été tués par ce dernier.

Intervenants :

P. M. : Philippe Mind

P. H. : Pascal Horiot

cryptozoologie cryptozoology bête des vosges loup chien renard prédateur inconnu massacre de troupeaux bête tuées moutons morts 2011 bête du Gévaudan Lorraine P. M. : Bonjour, vous êtes Pascal Horiot, passionné des canidés et plus particulièrement du loup, pouvez vous nous en dire un peu plus sur vous s'il vous plaît ?

P. H. : Bonjour, Je suis agent territorial pour la région Lorraine pour peu de temps encore. J'ai 54 ans et passionné par le loup depuis ma plus tendre enfance. Mais disons surtout amoureux de la nature, des animaux en particulier. Photographe amateur et ornithologue à mes heures perdues.

P. M. : Vous vous intéressez de près à l'affaire de la bête des Vosges, et défendez avec ferveur me semble-t-il l'innocence des loups, quoi de plus naturel car les loups vivent en meute et cela paraît étrange qu'on en ait pas aperçu encore ?

P. H. : Il parait que si des randonneurs aurait aperçu une meute de sept loups. Mais la soi-disant bête des Vosges jeune depuis le 03 juin. Des mises à jours ont été effectuées ce jour sur le site.

P. M. : Quelle est votre théorie sur l'identité de la bête des Vosges ?

Ma théorie :

  • Un loup probable à 10 %
  • Un ou des chiens errants 15 à 20 %
  • 70% que derrière tout cela il y a la main de l'homme

Comment j'en arrive à cette déduction ?

Le mode de chasse du loup est simple. Il choisit sa proie généralement la plus faible, la tue et la dévore. Il ne choisit qu'une seule et unique proie. Les trois premières attaques dans les Vosges "la bête" fait plusieurs victimes. Jusqu'à la troisième attaque aucun média n'a relaté ce fait divers. Mais dès qu'ils en parlent, la "bête" se fait discrète. Mieux encore lorsque je signale dans la presse ou à la radio que le loup généralement ne s'en prend qu'à une seule proie, les attaques suivantes il n'y a qu'une seule victime.

Bien mieux lorsque les médias et moi-même constatons que la "bête" ne sévit qu'àu Ventron, étrangement les attaques suivantes, la "bête" s'est déplacée. Lorsque la presse signale que des pièges photographiques vont être installés, il ne se passe rien. Lorsque la gendarmerie effectue une recherche avec caméra à infra rouge, cette dernière reste vaine. Vous ne trouvez pas bizarre que jamais un randonneur, un chasseur ou autre personne n'est jamais découvert la moindre carcasse de gibier ? Encore plus bizarre notre "bête" ferait des jeuns de grandes périodes. Actuellement aucune attaque depuis le 03 Juin soit quinze jours. Il y a eu une période de 23 jours sans attaques et une de 12 jours. Franchement entre-nous cela ne vous semble t-il pas bizarre ? Je vais devancer votre prochaine question si la main de l'homme est derrière cela pourquoi ?

Difficile de répondre, nous refaire le coup de la Bête des Vosges, je ne vois que cela. Dans tous les cas il faut éclaircir ce mystère, pour que les éleveurs vosgiens qui ont eu des pertes à cause de cet animal puissent être indemnisés.

P. M. : Nous sommes d'accord le mystère doit-être éclairci.

La main de l'Homme derrière l'affaire, cela fait vaguement penser à l'affaire de la bête du Gévaudan, mais quels pourraient être les mobiles de la personne qui aurait dressé un canidé (Pour ne pas trop s'avancer sur l'espèce exacte) à tuer des troupeaux ?

P. H. : Je ne vois pas d'autres mobiles que celui de nous faire un remake de la bête des Vosges.

Il n'y a rien d'autre, nos éleveurs vosgiens ne courent pas derrière des indemnités, comme c'est trop souvent le cas chez les voisins des alpages français. Où une attaque est de suite mis sur le compte du loup. Alors que des statistiques scientifiques ont révélé que plus de 60 % des attaques sur des troupeaux étaient l'oeuvre de chiens errants.

Une autre hypothèse un individu qui en voudrait aux éleveurs encore possible. Ou encore un individu qui voudrait qu'on parle de lui anonymement. Je ne vois rien d'autre.

P. M. : Le renard a failli porter le chapeau pour les crimes, on a même interpellé un chien blanchi faute de preuves, pouvez vous nous dire ce que vous en pensez svp ?

Concernant le renard, il est opportuniste et a du profiter de la dépouille ; c'est sûr et certain. Je vois mal un renard attaquer une brebis. Pour ce qui est du chien je n'en ai pas entendu parler.

Mon avis

La presse a d'abord parlé du loup faisant ressurgir ainsi un mystère du passé car l'affaire de la bête des Vosges n'est malheureusement pas nouvelle, en effet en 1975 et pendant près de 20 ans on en a parlé dans les massifs vosgiens.

Pour ma part je mets d'office de côté le renard car comme l'a dit Pascal, il s'est trouvé là au bon moment pour profiter d'un repas tombé là, une chance pour lui !

En ce qui concerne le chien dont on a bel et bien parlé dans certains journaux je me montre un peu plus méfiant, pourquoi ?

Comme vous venez de le lire ci dessus, l'animal semble se montrer plus facilement lorsque la tension médiatique baisse, ceci dénote une certaine intelligence et même que j'aime beaucoup les canidés, je ne les pense pas capable de calculer le moment où ils frappent ou où la population commence à se désintéresser.

Le dimanche 17 juillet 2011, une photographie nette d'un loup a été publiée, est-ce là une preuve de la culpabilité des loups je ne pense pas, mais en attente de preuves chacun se fera sa propre idée.

Philippe Mind

Voir aussi :

Il n'y a pas une mais des bêtes des Vosges

Sujets du forum :

La bête des Vosges : Un loup ou un autre animal ?

Le retour du loup en Lorraine

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site.

Share

Commentaires (1)

1. Pascal H (site web) 18/07/2011

Merci pour cette interview. Il parait que c'est bien un loup d'aprs la dernière photo prise et parue dans les médias. Je reste néanmoins sceptique car il n'a pas grand chose de lupin en regardant bien la tête. Mais la photographie étant de mauvaise qualité je peux me tromper.
Amicalement

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×