Le doigt du yéti de Byrne ; Analyses

[Cryptozoologie - Hominidés] Le doigt du yéti de Byrne : Analyses

 

Un doigt de yéti retrouvé dans un musée de Londres et le mystère est relancé, ce doigt était déjà connu des cryptozoologues mais avait été égaré. Aujourd'hui retrouvé, on effectue sur ce dernier des analyses ADN.

Mardi 27 décembre 2011

Informations sur le doigt du "Yéti"

Vous pouvez le voir en photo ici.

Le doigt mesurait 9 centimètres (3.5 pouces) de long et 2 centimètres de large sur la partie la plus large, recouverte d'une peau noire et craquelée.

Selon les notes dans la boîte, il a été pris de la main d'un yéti. Son origine serait le Temple de Pangboche au Népal.

Son origine

Cette phalange a été récupérée dans un monastère népalais de Pangboche.

Peter Byrne, un explorateur et un alpiniste, lors d'une expédition a vent de l'existence de cette main qui serait conservé dans le monsatère.

Il parvient à la voir et en fait la description (ci-dessus), il revient ensuite sur Londres et raconte son histoire à un professeur du Hunterian museum du collège royal des chirurgiens de Londres.

Ce professeur lui donne un doigt pour l'échanger avec la momie.

Byrne s'arrange avec le monastère pour pratiquer l'échange en échange d'une donation. Le doigt est ensuite envoyé à Londres.

Gros problème, il faut passer la douane mais l'explorateur a une idée. Il demande à James Stewart qu'il avait rencontré un peu plus tôt en Inde de l'aider. Le plan sera de cacher le morceau de yéti dans les sous vêtements de l'épouse de l'acteur.

Oublié puis redécouvert

Après être arrivé à bon port le doigt sera oublié et laissé à l'abandon dans un tirroir et on ne le retrouvera qu'en 2008 après un inventaire.

Les analyses

Le doigt a été analysé par le Rob Ogden du zoo d'Edimbourg qui dit à son sujet :

"Nous avons comparé les fragments à notre base de données et nous avons trouvé de l’ADN humain."

Le primatologue Ian Redmond est quant à lui étonné par ce doigt et dit :

"D’après ce que nous savons des yétis, je me serais attendu à un doigt plus robuste et plus long, avec des poils sur le dessus."

Ces restes seraient donc sans aucun doutes d'origine humaine.

Une utilité ?

D'après E. Joye, ceci est un objet de culte qui a pour fonction de représenter le yéti pour les autochtones. Il explique à juste titre  que peu de recherches sur cet hominidé ont été effectuées car les zones de recherches se situent en des lieux isolés.

Sources :

Cryptomundo

Le Matin (Suisse)

Sauvages et velus (Jean Roche)

Yéti, du mythe à la réalité (Reinhold Messner)

Mon avis

Objet de culte ou non, pour moi il ne fait aucun doutes que ce doigt n'est qu'un doigt humain.

Ce qui me pousse à dire cela bien avant les analyses ADN c'est le fait que le yéti est pour les tibétains, un animal sacré, il ne viendrait pas à l'idée d'en tuer un et encore moins de l'exhiber comme un trophée de chasse.

On a bon nombre d'histoire de lamas, de tibétains, ou de népalais qui ont lutté contre ces créatures pacifiquement en utilisant plusieurs méthodes.

On connaît l'histoire des yétis qu'on a repoussé en utilisant des instruments de musique tibétains, et on connaît l'histoire des hommes qui ont ennivré les yétis en leur donnant de la bière.

Ce doigt n'est qu'un doigt humain ce qui je préfère le signaler ne veut pas nécessairement dire que le yéti n'existe pas.

Nous possédons trop de témoignages pour continuer à refuser la possibilité de l'existence d'hominidés inconnus en certaines zones reculées.

Michel Raynal a confié également que ce qui serait maintenant intéressant c'est de savoir s'il y avait ou non des affinités avec les gênes néandertaliens dans ce doigt, car on connaît depuis mai 2010 une partie des gênes de néandertal (Voir ici).

Pour le moment l'affaire en reste là, mais on peut qu'espèrer que cette affaire qui n'est pas un canular mais plus une erreur de parcours progressera vers la vérité.

Philippe Mind

Voir aussi :

Les chercheurs ne retrouvent aucune trace génétique du yéti (juillet 2014) 

Des vue de yétis enregistrées en septembre 2012 en Sibérie

Néandertal est en nous : Etude de l'institut Max Planck

Yéti : Des preuves de son existence

Yéti : Des tests ADN sont prévus prochainement

Sujets du forum :

Le doigt de yéti de Peter Byrne : Une analyse qui n'est peut-être pas si décevante que cela 

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site.

Share

Commentaires (1)

1. Pierre 06/06/2012

En comparant ce doigt avec une hoto du mien, je trouve cela très ressemblant. Je crois que ce doigt est donc un doigt humain coupé .

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site