Morag (aout 2013)

[Cryptozoologie - Cryptide lacustre] Morag réapparait et se fait photographier après 20 ans d'absence (Crypto-Investigations)

 

Une photo de Morag a peut-être très prise…

Dimanche 25 aout 2013

Localisation

Les faits

20 ans qu’on en avait peu ou pas entendu parler mais il est de retour!

Comme la presse britannique l’affirme : C’est le come back de Morag*.

* Morag est un cryptide écossais on le rencontrerait dans le Loch Morar. Selon les descriptions qu’on en possède, il ressemble à Nessie. D’ailleurs on dit (en plaisantant évidemment) qu’ils sont frères.

Il se place second dans la liste des cryptides écossais les plus célèbres après notre ami Nessie (Nessy) qui est une icône cryptozoologique.

Un touriste du nom de Doug Christie, ingénieur de l'industrie pétrolière récemment retraité, a déclaré qu’il n’en croyait pas ses yeux lorsqu’il a vu une forme noire solide de 6 mètres (20 pieds) dans l’eau. Lui et sa femme Charlotte ont dit qu’ils avaient vu la bête à trois reprises pendant un séjour au  Kisimuil B&B (un bed and breakast) près du loch Morar.

Ecosse-loch Morar-Morag-Doug Christie-cryptozoologie-cryptozoology-crypto-investigations-cryptide lacustre-cryptide aquatique-aout 2013-Doug Christie-Philippe Mind

Doug, âgé de 66 ans, de Brechin, Angus, a dit :

" Je n’en croyais pas mes yeux. Je ne suis pas le genre [de personnes] à m’exciter excessivement mais cela ne peut pas être inexpliqué. C’était une grande forme noire sur le loch qui ressemblait un peu à un sous marin et avait à peu près la même taille. "

Charlotte a dit :

" Je pensais que c’était une baleine. Nous l’avons vu trois fois en l’espace de deux jours. La plus longue observation a duré environ 10 minutes avant qu’il ne plonge à nouveau. "

Le couple est resté une nuit au bed & breakfast de Michael MacNeil (53 ans), et de sa femme Catherine (50 ans), qui ont grandi au Loch.

Michael a raconté :« Doug a crié pour me dire qu’il y avait un rocher au milieu du loch. J'ai ri et ai crié en retour que le loch était profond d’environ 300 mètres (1000 pieds) et qu’il n'y avait aucun rocher près de la surface. Mais sans nuls doutes, c’était un très large objet noir, peut-être deux, très proche l’un de l’autre, au milieu du loch à environ 3218 mètres (2 miles). J’ai vu des loutres dans le loch mais ça ce n’était pas une loutre, c’était plus grand et presqu’immobile. »

Kathleen sa fille âgée de 24 ans, qui a effectué quelques recherches sur ce “phénomène” explique :

" Il y a eu des observations de monstres sur le loch Morar depuis plus de 100 ans. "

La dernière personne qui a vu le monstre est Alistair MacKellaig (58 ans), chef d’usine de Mallaig (Inverness-shire), qui a dit à ce sujet :

" J’étais en train de pêcher avec un groupe dans un bateau et on a tous vu Morag et seulement à environ 45 mètres (50 yards). C’était trois bosses classiques se déplaçant à travers sous l’eau avec la tête sous l’eau. Nous sommes restés stupéfaits et un peu apeurés de ce que nous avions vu et du fait nous étions proches de cela. Je suis tombé sur Michael, l'autre jour et je crois fermement que ce que lui, sa fille et les invités ont vu était ce que nous avions vu, mais ils ont vu Morag à une distance bien plus grande que ce que nous. Je suis sûr que d’autres ont vu Morag au cours des 23 dernières années mais [qu’ils] se sentent trop embarrassés pour le dire. "

Le plus dramatique et seul contact physique actuellement connu a été rapporté par deux locaux en Aout 1969.

Willie Simpson et Duncan McDonell, revenaient d’une pêche sur le Loch Morar quand une créature a percuté le bateau de Willie. Ce dernier a saisi sa carabine et a tiré sur l’animal, qui a coulé avant de disparaitre.

Ajouts

La créature était selon le témoignage montée sur le pont, craignant qu’elle renverse le bateau, un des hommes a tenté de faire levier avec une rame qui se brisa. Les deux hommes le lendemain étaient encore sous le choc de cette rencontre lorsqu’on écouta leur témoignage.

Il (W. S.) avait alors dit :

" Il ne fait aucun doute dans mon esprit qu'il y a un grand monstre, peut-être plus d'un, dans le Loch Morar. "

Sources : Daily Record, Serpent de mer et monstres aquatiques (Jean-Jacques Barloy)

Mon avis

On ne peut pas tirer beaucoup de conclusions à l'aide d'une photographie mais ce qu'on peut souligner d'intéressant dans cet article, c'est que le nombre faible d'observations ne veut pas dire qu'il n'y a aucune créature inconnue dans le lac.

On sait que beaucoup de témoins ne se sont sûrement pas faits connaître par peur du ridicule peut-être ...

En tout si l'otarie à long cou (Megalotaria longicollis) imaginée par Bernard Heuvelmans existe bel et bien, elle peut aisément peupler d'autres lochs écossais que celui du Loch Ness. J'irai jusqu'à ajouter qu'on peut la rencontrer sur d'autres continents.

Philippe Mind

Sujets du forum

Morag du loch Morar en Ecosse (discussion)

Si vous souhaitez venir discuter de ce sujet ou d'un autre, rendez-vous ici sur le forum officiel du site.

Share

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

actualite et medias

Share

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×